Hadji Othmane dit «Ramel», né en 1929. Il résidait à la Casbah. Mobilisé en 1953 dans l’armée française et dès sa libération en 1956 a rejoint les rangs de la Révolution où il s’est illustré dans la lutte de libération comme Chef Militaire de la ZAA et Responsable du Réseau Bombes sous le commandement de Yacef Saadi.

Après l’arrestation et le retournement de son collaborateur direct Hacene Ghendriche dit Zerrouk / Safi le 06 Aout 1957 par le Capitaine Leger.

Suivant la méthode (Opération Double Jeu) de suivi des agents de liaisons de ces deux derniers lors de leurs échanges de correspondances, le GRE de Leger réussi assez rapidement à repérer la cache de Hadji Othmane dit Ramel située à la rue saint-vincent-de-paul et après une violente et héroïque résistance de la part de ce dernier qui était en compagnie de son frère maternel Nourredine Benhafid, Zahia Hamitouche (agent de liaison) et Debbih Cherif dit Si Mourad (son adjoint militaire), tous furent tombés au champ d’honneur, et ce, le 26 Aout 1957.